Restaurons l'Eglise de Bauzens
Les travaux ont pour objectif l’assainissement de la structure extérieure et intérieure de l’église.
Restaurons l'Eglise de Bauzens
Notre projet

Ce projet est porté par la commune d’Ajat et par l’association « Les Amis d’Ajat-Bauzens ». Il s’agit, tout en continuant les investissements pour préserver le cadre de vie de chacun, de protéger et transmettre ce patrimoine local, et un peu de son histoire.

Dans un premier temps, les travaux ont pour objectif l’assainissement de la structure de l’église (500000€). Ainsi, le bâtiment sera assuré de traverser les décennies à venir. La seconde étape de ce chantier, très couteux pour la petite ville d’Ajat, sera de restaurer l’intérieur du lieu et de son mobilier qui mérite que l’on s’y attarde (150000€).

L’église sera, bien entendu, toujours affectée au culte Catholique, mais il est envisagé d'y associer des animations et manifestations culturelles, comme des concerts ou des expositions. Ainsi, la population pourra s’approprier le lieu, et se remettre à fréquenter un édifice emblématique de la commune.

À quoi va servir cette collecte ?

Les travaux de préservations et de conservations représentent un budget global de 650000€.

Les travaux, très importants pour la commune d'Ajat, seront répartis en plusieurs phases étalées dans le temps(2020-2022). Si votre générosité nous permet d'atteindre les 5000€ récoltés, nous pourrons lancer les premiers travaux.

La campagne de mécénat a pour but d'impliquer les amoureux du patrimoine en général et les habitants de la commune en particulier afin de restaurer une des plus anciennes églises du Périgord et la transmettre, en bon état, aux générations  futures.

Pourquoi nous soutenir ?

Située à une extrémité du Causse, en bordure de la forêt Barade rendue célèbre par Eugène Le Roy et son roman Jacquou le Croquant, l’église du hameau de Bauzens est installée confortablement sur l’un des sites les plus hauts de la commune.

Inscrite aux monuments historiques en 1909, elle a certainement été construite à la fin du 11ème ou au début du 12ème  siècle dans le plus pur style roman. La principale caractéristique de cette église, telle qu’elle se présente aujourd’hui, est qu’une partie importante de la nef est découverte et que seul les voutes de la coupole du transept et le chœur, couverts en lauze, ont été épargnés. La charpente de la nef a, sans doute, été abattue ou incendiée lors de la guerre de cent ans ou lors des guerres de religion qui ont profondément meurtries le pays.

Une des plus anciennes églises de la région nécessite aujourd'hui attention et soin.

Merci de votre contribution à la préservation de nos trésors.   

Témoignages
Ils ont propagé leur générosité.
Découvrez leur expérience du don cadeau.
Ils parlent de nous
J’OFFRE un don cadeau J’AI REÇU un don cadeau