Parrainez un tableau de l'église Saint-Germain-des-Prés
Parrainez l'un des tableaux d'Hippolyte Flandrin qui ornent les murs de l'église et soutenez la restauration de ces oeuvres uniques !
Parrainez un tableau de l'église Saint-Germain-des-Prés
Les fresques et décors de l'église

Le Fonds de dotation pour le rayonnement de l'église Saint-Germain-des-Prés entame la quatrième année de travaux de restauration de son église éponyme.

Les murs de l’église Saint-Germain-des-Prés, tels que nous les connaissons, ont été peints par Hippolyte Flandrin, entre 1842 et 1864. À sa mort, d’autres artistes peintres comme son frère Paul et Sébastien Cornu prennent le relai pour achever son oeuvre. Aujourd’hui, les actuels travaux de restauration permettent de leur redonner leur éclat d’antan.
Les oeuvres de l’église Saint-Germain-des-Prés ont pour particularité leur unité.
Fait rare à l’époque où Hippolyte Flandrin est sélectionné pour réaliser l'ensemble des décors peints à l'intérieur de l'église : il est le seul mobilisé sur le projet. En ce temps, il était courant de faire appel à plusieurs artistes. Or, Flandrin était le seul à diriger tous les projets de restauration, ce qui lui a permis de créer une unité dans l’ensemble du lieu.

Il s’était entouré du père Cahier, un jésuite expert de l’histoire de l’art, pour l’aider à sélectionner les thèmes qui devaient orner les murs de l’église. À ses côtés se trouvait également le peintre Ingres. Flandrin a créé des peintures murales à la cire, tandis qu’Alexandre Denuelle se chargeait de peindre le décor polychrome.

 

Les tableaux d'Hippolyte Flandrin

Aujourd’hui, le buste de Hippolyte Flandrin, sculpté par Oudiné, est dans le bas-côté nord de l’église. Son héritage est présent à travers la représentation qui est faite de lui et à travers les oeuvres qu’il a laissées sur les murs de l’église.


Charge à nous de préserver les fresques et décors qu’il a créés et auxquels il a consacré vingt-deux ans de sa vie.Dans la nef, Flandrin a décidé de représenter par scènes, l’histoire du Salut dans son intégralité. Chacune est accompagnée de scènes de l’Ancien Testament. Parmi ces oeuvres figure la Cène, qu’il est possible de parrainer en faisant un don.
Deux grandes fresques représentent différentes étapes de la vie du Christ.

Avec un don de 4 999 €, vous parrainez la restauration de l’un de ces tableaux, dont les descriptions sont à retrouver ci-dessous, en article de blog.

Les représentations des Apôtres et des Évangélistes

Pour la décoration du chœur conduite entre 1846 et 1848, l’architecte Victor Baltard charge une nouvelle fois les peintres Alexandre Denuelle et Hippolyte Flandrin, déjà intervenus au Sanctuaire, de réaliser les peintures murales de la chapelle des apôtres. Suivant le principe de composition déjà établi, les artistes associent au fond doré la technique de peinture à la cire et mêlent les scènes historiées aux motifs ornementaux. Ainsi le symbole des évangélistes, s’inscrit en médaillon au milieu des rinceaux. Au-dessus de la colonnette en marbre réemploi du premier édi ce mérovingien, trône un vitrail historié réalisé par Gérente d’après les cartons de Flandrin. La partie basse de la travée est ornée des grilles ouvragées de Raymond Subes venues en 1957 remplacer les anciennes clôtures en bois.

Avec un don de 2 500 €, vous parrainez la restauration de la représentation de l’apôte ou de l’évangéliste de votre choix, dont les descriptions sont à retrouver ci-dessous.

Témoignages
Ils ont propagé leur générosité.
Découvrez leur expérience du don cadeau.
Ils parlent de nous
J’OFFRE un don cadeau J’AI REÇU un don cadeau